TOPOPHONIK dans la ville sarde du 7 au 16 juillet

Adresse: Quartier des Auréa. Route de Veyrier 48 1227 Carouge

Programme:

Mercredi 7 Juillet: Exposition en accueil libre en collaboration avec la Maison de quartier de Carouge de 16h à 20h.

Jeudi 8 Juillet: Exposition en collaboration avec la Maison de quartier de Carouge de 16h à 20h.Atelier de construction d’instruments avec du matériel recyclé à 17h.

Vendredi 9 Juillet: Exposition en accueil libre en collaboration avec la Maison de quartier de Carouge de 16h à 20h

Samedi 10 Juillet: Exposition en accueil libre en collaboration avec les Travailleurs Sociaux Hors Murs de Carouge de 16h à 18h30. Concert de l’ensemble Tinaja à 19h.

Mercredi 14 Juillet: Exposition en accueil libre en collaboration avec la Maison de quartier de Carouge de 16h à 20h.

Jeudi 15 Juillet: Exposition en collaboration avec la Maison de quartier de Carouge de 16h à 20h.Atelier de construction d’instruments avec du matériel recyclé à 17h.

Vendredi 16 Juillet: Concert du groupe Aikya à 18h30.

Tinaja

«Tinaja» est un groupe de musique populaire qui transporte son public aux racines de la culture vénézuélienne. Ils recueillent des caractéristiques essentielles des différentes traditions musicales du Vénézuela (de la Guasa et le merengue de Caracas aux chants de travail de la Plaine – Los Llanos) et les mélangent avec de nouvelles sonorités venues d’ici et d’ailleurs dans leur quête de son unique.Plongez-vous au cœur de la culture vénézuélienne à travers les voix de l’ensemble Tinaja !

Aikya

Quand les horizons se rejoignent…

Aikya, qui signifie « unité » en sanskrit, reflète l’esprit d’harmonie et de sérénité de trois
jeunes musiciens de Genève issus de cultures différentes. Ces derniers aspirent à goûter aux
couleurs de l’âme en créant des ponts entre les mélodies et rythmes afro-berbères, indiens et
occidentaux. A travers des compositions originales, les membres d’Aikya chantent et insufflent le vivre-ensemble dans un trialogue interculturel qui appelle à l’origine commune de l’humanité, tout en préservant l’authenticité des traditions musicales dont ils sont issus.

Les Membres :

Anouar BANOUNA : (Initiateur du groupe, chant et
Guembri). Originaire de Ouarzazate, surnommé porte du désert
marocain, Anouar, descendant d’une famille Gnawa,
intégrait à un jeune âge les groupes d’Ahwache et les
Gnawa qui sont deux Arts traditionnelles endémique à
cette ville et appris à jouer le Guembri (basse
traditionnelle à trois corde) à l’âge de 15 ans.
Multi instrumentiste et toujours en quête de fusion et
partage de son patrimoine artistique-culturel, ce jeune
musicien est aussi un auteur, écrivain, compositeur,
chanteur.

Margaux MALYA : (violon)
Née à Genève, d’origine hélvetico-autrichienne et
kabyle, Margaux Malya débute le violon dès sa tendre
enfance. Issue du Conservatoire de Genève en classique-jazz, elle
parcourt de nombreux styles musicaux tel que la
country, les musiques orientales, afro et actuelles.
Naviguant entre Paris, Genève et Dakar, Margaux Malya
cultive une identité musicale métissée.

Santosh KURBET : (tabla, chant)
Né à Genève et indien d’origine, Santosh a commencé le
tabla en 2002. Son apprentissage a débuté à Bhadgaon
(Inde) avec Mukund Gurav puis Praveen Behere,
essentiellement dans l’accompagnement des chants
spirituels du Maharashtra.
Depuis 2006, il se consacre au Hindustani, la musique
savante de l’Inde du Nord, sous l’enseignement de Paul
Grant à Genève, tout en s’ouvrant aux autres musiques
appelant à la subtilité.
Par ailleurs, amoureux du vieux blues et du funk, il en
retrouve avec plaisir les influences dans les
compositions d’Aikya.

Further reading

La Jonction

Du 17 au 30 juillet l’exposition itinérante de Topophonik s’est installé à la Jonction ! Notre premier arrêt a été La Pointe de La...

Carouge

Le 5 Juillet nous nous sommes déplacés jusqu’au quartier du Val-d’Arve à la ville de Carouge, concrètement aux Auréa ! Pendant deux...

TOPOPHONIK