Des archives en dialogue

Épisode 1

Topophonik ce sont des histoires de vie en musique. Un dialogue à la fois intime et commun avec le passé et les souvenirs. Ce sont des sonorités et des récits dans l’espace. Des sons arrivés à Genève de différents endroits du monde. Des habitant.x.e.s de la ville qui les connaissent, qui les partagent. Topophonik est un podcast sur la musique, la migration et l’histoire où on y raconte des archives sonores à travers les vies et les vies à travers les archives.

Les archives

Les extraits sonores utilisés pour le projet proviennent des différentes collections qui sont conservées dans le fonds d’archives sonores du MEG, intégralement numérisés et indexés. La présente sélection comprend des archives originales inédites (droits appartenant au MEG, avec mise à disposition gracieuse pour ce projet) et des fonds d’enregistrements publiés sur différents labels avant 1969 (droits dans le domaine public):

AIMP@ MEG
  1. Grèce. Enregistrements réalisés entre 1954 et 1980 en Crête et dans différentes régions de Grèce. Environ 140 phonogrammes (bandes magnétiques et cassettes audio), représentant 90 heures de musique.
  2. Afrique de l’ouest. Enregistrements réalisés dans les années 1970 en Côte d’Ivoire, au Mali et au Burkina Faso, auprès de musiciens ivoiriens, ghanéens, maliens, guinéens et burkinabés. Le fonds comprend environ 120 bandes magnétiques, représentant une centaine d’heures de musiques enregistrées.
  3. Golfe Persique (Koweit, Bahrein. Qatar). La collection réunit environ 80 heures de musique des pays du golfe Persique, enregistrées en 1978 et 1979.
  4. Roumanie, Bulgarie, Balkans. Fonds réuni entre 1944 à 1958. Environ 175 phonogrammes anciens (disques 78t.), représentant une centaine d’heures de musique.
  5. Kerala et Inde du Sud. Environ 50 phonogrammes (type DAT) représentant près de 70 heures de musique.
  6. Amazonie (Brésil et Guyane Française) : Enregistrées dans différentes régions d’Amazonie entre 1963 et 1980. Ce fonds comprend au total environ 200 bandes magnétiques d’enregistrements de terrain, originaux et inédits.
  7. Portugal. Environ 60 disques (33t. et 78t.)
  8. Espagne : Environ 70 disques (33t. et 78t.)
  9. Italie : Environ 55 disques (33t. et 78t.)
  10. Suisse : Environ 160 disques (33t. et 78t.)

Les habitant.x.e.s

Topophonik permet une approche participative et innovante aux collections sonores du MEG, qui valorise la pluralité culturelle des habitant.e.x.s de l’agglomération genevoise. Il s’agit d’interviews dans lesquelles des personnes qui possèdent des identités migrantes racontent leur parcours de vie et leurs liens avec la musique. Ainsi, en écoutant les podcasts, le public peut découvrir à la fois la diversité qui se cache  derrière le terme « migration » et comment cela résonne et enrichit les sons et les musiques qui font vibrer la ville. En outre, en laissant la parole à des personnes concernées, les podcasts visent aussi à remettre en perspective les archives des AIMP, de leur donner une nouvelle vie et de participer à les décoloniser. 

Par personnes concernées par la migration, le projet comprend autant des personnes qui ont vécu la  migration (qui sont né.e.x.s et ont vécu dans un autre pays ou région) que des personnes nées à Genève ou en Suisse et dont une partie de l’identité est liée à la migration (par exemple, qui ont un ou plusieurs parents d’origine migrante).

Vous souhaitez participer aux podcasts de Topophonik ? Envoyez-nous un message à migrations.sonores@gmail.com et nous vous contacterons.


TOPOPHONIK