Lancy Côté Sud – Les Palettes

Les deux dernières semaines d’août, TOPOPHONIK s’est arrêté dans le quartier des Palettes, à Lancy, pour discuter avec les habitant.e.x.s, faire chanter les archives et écouter des histoires!

Mardi 17 août

TOPOPHONIK aux Palettes
Sandro, animateur de la maison de quartier sous l’étoile des Palettes à Lancy
Amélia chante « quand je me promène au fond de ma forêt » (qui se termine en drame)
Jessica – Lili présente une chanson capverdienne du répertoire du Batuque, qu’elle reconnaît car l’a déjà écoutée avec ses parents : Si m’sabêba, n’ta mataba el, Interprètes : Nha Mita Pereira et les batucadeiras, Nha Mita Pereira – Cap-Vert: Batuque Et Finaçon, Ocora, 2001.

Le Batuque est un répertoire chanté par des femmes qui chantent de façon responsoriale (une personne chante et les autres répondent) en s’accompagnant de battement de mains et autres percussions corporelles!

Ana, la dernière personne que nous enregistrons pendant la journée est d’origine catalane et propose un chant de Sau, un groupe de rock des années 1990 qui a marqué une génération et s’est transformée pendant les manifestations d’indépendance catalane de ces dernières années dans une chanson emblématique de l’indépendance catalane.

Ana chante « Boig por tu » en catalan, du groupe Sau, des années 1990.

Mercredi 18 août

Aujourd’hui c’est la soirée crêpes!

Nous avons enregistré quelques personnes mais nous avions une forte compétition de l’équipe qui préparait les crêpes à 1 .- aux Palettes (si jamais, elles sont délicieuses préparées à la main par l’équipe de la maison de quartier!).

Adrian Reed qui vient d’arriver en Suisse avec sa famille pour vivre au Grand Lancy (depuis deux semaines!). Il raconte son rapport à la musique et la musique que l’on écoute dans son pays d’origine : les iles Barbados.
Ses enfants, Levi et Luke se présentent aussi et parlent de leur arrivée en Suisse.
Ritza présente une chanson du répertoire du Burundi : Chant avec cithare, Interprète : François Mudunga, Burundi, Musiques Traditionnelles, Ocora Radio France, 2015

Ces morceaux me rappellent mon enfance, entre la Suisse et le Burundi.

Raïssa choisit trois chansons pour parler de son identité musicale. Deux musiques du Burundi et une musique des enfants de Suisse Romande
Raïssa parle de son identité musicale à travers les archives sonores. Archives commentées : Tambours Ingoma avec choeur d’hommes et Chants des femmes, Interprètes : groupes de tambourinaires et chorale non précisés, Burundi: Musiques Traditionnelles, Ocora Radio France, 2015 (première édition : 1988). Zig Zag Zoug, Interprètes : Fillettes de l’Ecole du Mail, Constantin Brailoiu, AIMP, Enquête sur le folklore régional / Genève, Ecole du Mail, 1946

Nadj et Griselda chantent « guyguyguyguy yoyoyoyo mamamama ».
Nadj, Griselda et Lara chantent « une souris verte »
Lara chante « singing up to heaven »
Radji Traoré présente une chanson du répertoire malien qui lui rappelle son Sénégal natal (et il explique quel est le lien entre le Sénégal, le Mali et la Côte d’Ivoire pour lui). Archive commentée : Marasa don, Interprète : Siaka Ballo, in MALI. Le chant des chasseurs. 1 CD AIMP LXXXIV / VDE CD 1244, 2008
Islam, 9 ans, chante « dommage ».
Lianna présente la chanson Am Stram Gram qu’elle a trouvé dans les archives sonores. Interprètes : Fillettes de l’Ecole du Mail, Constantin Brailoiu, AIMP, Enquête sur le folklore régional / Genève, Ecole du Mail, 1946

Vendredi 20 août

Lara présente la chanson Qanun. Interprètes s.n. in Rythmes et mélodies de Syrie, Le club français du disque, Paris, 1957. Collectage : Blaise Calame. Que sa mère chante quand elle fait du ménage
Erina présente la chanson E la vien dal ciel (Elle vient du ciel), Interprètes s.n. in Polyphonies des Quatre Provinces, AIMP & VDE-GALLO, 2012. Collectage : Fabrice Contri ; Renaud Millet-Lacombe / Italie, 2010
Erina et Lara chantent la chanson « les couleurs essentielles » (polyphonique!)
Sepkan chante Zaz
Dea chante « tous les jours je fais caca » et d’autres chansons
Sepkan chante la chanson Xeû Herdem Sentê, originaire du Kurdistan, car elle lui donne de la joie!

Samedi 21 août

Samedi 21 août nous avons organisé un concert du groupe de Gofefo Konaté, un balafoniste et griot originaire du Burkina Faso qui a crée un groupe de musique mélangeant l’influences de différents styles musical (afro, funk, musiques traditionnelles de l’ancien empire mandingue, etc.).

Le concert a rassemblé environ 200 personnes dans le quartier des Palettes, pour festoyer et danser ensemble!

Omar chante « Buenos Dias »
Naïa chante « all eyes on me »
Gofefo Konaté parle de son rôle de Griot Samla, qui s’occupe de raconter les histoires, chanter de la musique, jouer des instruments comme le balafon, etc. Les griots sont généralement responsables de la musique dans les bâtemes, les mariages et les enterrements. Ils s’occupent aussi des morts, de résoudre des conflits, etc. Gofefo explique aussi comment il a été formé avec son père, sans aller à l’école.

Mercredi 25 août

Sorafuel chante « à la belle escalade »
Lorely présente une chanson de femmes du Burundi, qui lui rappelle ce qu’écoute sa meilleure amie, d’origine burundaise et de la musique qu’elle trouve semblable à ce que ses parents, d’origine ivoirienne, écoutent. Archive commentée : Chants des femmes, Interprètes : chorale non précisée, Burundi: Musiques Traditionnelles, Ocora Radio France, 2015 (première édition : 1988)
Ibo répond aux questions de Théo dans le PHONOMATON (en anglais). Il parle de la musique qu’il écoute : musique kurde, turque, rap allemand, etc.
Valentine chante « Aqueres montagne », en langue gasconne, une langue d’oc parlée en France, dérivée de l’occitan.
Naia chante « je te veux toi »
Marcia, animatrice de la maison de quartier des Palettes, parle de soi, de TOPOPHONIK et de comment la musique est liée à nos origines et représente une forme de langage universel.
Aldrin présente la chanson « Congo ».

Vendredi 26 août

Sorafuel présente une chanson qu’il trouve grave et qu’il aime pour cela. Il s’agit de Abatatchen Hoy = Notre Père / Akalu Yossef. Interprète : Akalu Yossef. in Les chants de bagana, AIMP & VDE-GALLO, Lausanne, 2006. Collectage : Stéphanie Weisser / Ethiopie, Addis Abeba, mars 2002-décembre 2005
Rofauel présente l’histoire « La vie qui vient et va avec la mer » qui lui rappelle son enfance. Archive commentée : La vie qui vient et va avec la mer. Interprète : Gérard Pondaven. in Anthologie du Patrimoine phonographique Breton 1925-1960, Enregistrements d’Hermann Wolf, Frémeaux et associés, 2017.
Joyce présente Zig Zag Zoug, Interprètes : Fillettes de l’Ecole du Mail, Constantin Brailoiu, AIMP, Enquête sur le folklore régional / Genève, Ecole du Mail, 1946
Lorely parle de solo de flûtes, Interprète inconnu. Burundi: Musiques Traditionnelles, Ocora Radio France, 2015 (première édition : 1988).
Fanta, monitrice à la maison de quartier des Palettes parle de TOPOPHONIK et ce que cela a amené aux Palettes ! Merci Fanta 🙂
Ritza nous présente la suite de cithare Inanga avec voix chuchotée, Interprète inconnu. Burundi: Musiques Traditionnelles, Ocora Radio France, 2015 (première édition : 1988).
Isabelle, retraitée qui habite à Thonon les bains et passait par là, nous présente Ilang-ilang. La chanson, d’origine des Philippines, lui rappelle de la musique suisse allemande. Interprète : Luz Morales. in Folk songs of the Philippines, Folkways Records, New York, 1960.
Join the discussion

Further reading

La Jonction

Du 17 au 30 juillet l’exposition itinérante de Topophonik s’est installé à la Jonction ! Notre premier arrêt a été La Pointe de La...

Carouge

Le 5 Juillet nous nous sommes déplacés jusqu’au quartier du Val-d’Arve à la ville de Carouge, concrètement aux Auréa ! Pendant deux...

Le Lignon

Du 30 juin au 3 juillet, l’exposition itinérante TOPOPHONIK s’est déployée dans le magnifique quartier du Lignon. Le Lignon, une « cité...

TOPOPHONIK